ecoHORNET crée le premier réseau de chaleur biomasse en Roumanie

Réseau de chaleur à Buzau (Roumanie)

Première à Buzau. (Roumanie)
Elles ont commencé à fonctionner aujourd'hui.
La personne sur la photo s'appelle Iuliean Horneț.
 
Il se présente comme inventeur : "Oui ! C’est moi qui ai pensé et mis en pratique tout ce que vous voyez ici."
 
Pour la première fois en Roumanie, et la première dans la municipalité de Buzău, une centrale de biomasse granulée a été installée pour un réseau de chaleur. Une partie du quartier de la municipalité de Buzău (cinq immeubles de travailleurs, en face de Drăgaică, environ 450 logements - 1 200 habitants) a été connectée le 12.11.2019 à un système de chauffage innovant ; développé et breveté par Iuliean Hornet (inventeur et fondateur de ecoHORNET). Le point thermique a été rénové intégralement, où les équipements de l'ancien système centralisé ont été évacués et où trois centrales thermiques ecoHORNET ont été installées, chacune de 525 kW. La puissance thermique installée de 1575 MW assure un confort thermique optimal et de l'eau chaude pour tous les résidents, même si la température dans l'atmosphère atteint - 25˚C. Le mégawatt produit à l’endroit de ce point thermique est 3 à 8 fois moins cher que celui produit dans les autres systèmes centralisés ainsi que 2 à 5 fois moins cher par rapport à celui produit à l'aide de centrales au gaz naturel.  
 
Après quinze ans d'études, de recherches et d'expériences, nous avons créé la technologie qui semble impossible pour certains… Les brûleurs ecoHORNET sont automatisés, équipés d'un collecteur de cendres, d'un accélérateur de combustion, autonettoyant et permet de brûler des granulés fabriqués à partir de tout ce qui brûle : biomasse, résidus de l'agriculture, de la viticulture, de la foresterie et des industries connexes, bois dégradés, déchets zootechniques, boues d'épuration et même sélection de déchets municipaux, etc. C'est un carburant précieux que l'équipement ecoHORNET transforme en énergie de manière efficace, économique et environnementale.
 
« A partir d'aujourd'hui, les quatre cent cinquante logements du quartier auront dans leurs radiateurs de l’agent thermique produit ici-même. Le samedi 14.11.2019 nous prévoyons également d'envoyer de l'eau chaude dans les tuyaux pour les robinets. Ensuite, ce quartier sera découplé de la RAM, et tous les anciens tuyaux et installations que vous voyez sur la photo seront coupés.Dans l'enceinte de la chaudière réhabilitée, trois chaudières thermiques ecoHORNET à granulés fonctionnent en cascade et seront mises en service successivement en fonction de la température. "En l'état actuel, une chaudière suffit. Cependant, quand la température attendra moins 20 degrés, les trois chaudières fonctionneront en même temps et  démarreront automatiquement. En effet, tout est automatique, il ne faut qu'un seul employé pour mettre les granulés dans le réservoir dédié, et collecterles cendres » a ajouté Horneț.  
Plusieurs centaines de mètres de canalisation qui ont amené la chaleur de l’embranchement du pont de Drăgăcii deviendront inutiles samedi, lorsque l’intégralité du quartier sera coupée de la RAM. Iulian Horneț a été amené à Buzău par C-tin Toma. Le maire a déclaré à une chaîne de télévision locale que lors de ces vacances à Cheile Grădiștei, il avait accidentellement découvert le système développé par l'inventeur roumain."Il existe plusieurs hôtels, restaurants, gymnases et piscines, tous chauffés aux granules. J'ai été agréablement surpris, et quand le problème s'est posé avec le quartier, parce que là-bas il n’y avait pas de conduit de gaz, je me suis souvenu des gorges de Grădiștei. J'ai pris contact avec M. Horneț et, ici, maintenant, nous avons la première centrale de ce type à Buzău ».
 
  Du 12.11.2019 jusqu'à aujourd’hui, 07.01.20, les centrales thermiques ecoHORNET installées ont fonctionné 1425 heures, ont livré 710MW, ont consommé 130 tonnes de granulés x 158 euros = 20.540 euros. Soit 20.540 euros : 710 MW = 28.93 euro/MW.
  Article LinkedIn ecoHORNET France